Comme un air de vacances

En 1789, on prête à l’Autrichienne « Qu’ils mangent de la brioche »

En 2012, progrès de la démocratie, cette mentalité est partagée par une majorité de « citoyens ».

Pardon? J’ai du mal à accepter que ces gens puissent être des « citoyens », détenteurs d’une once de la souveraineté nationale, qui elle-même n’a plus grand chose de « nationale »?

Mangeons donc de la brioche. L’eau au vinaigre, ce sera moins agréable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s