Ce soir

Ce soir, 2h et demie d’ébats présidentiels. Ce soir, DSK regrette, ressent un profond manque, une boule au ventre… Et j’arrête là, avant de me rétracter.

Ce soir aussi, Ségolène Royal va observer son ancien époux et ses 2 heures et demie d’ébats. Du jamais vu, pense-t-elle.

Ce soir encore, Giulia sera dans les bras de Carla pour observer son champion de père, roi des gamètes.

Ce soir enfin, Marine Le Pen n’observera que de loin les saillies présidentielles à son encontre: elle en est sûre, dès le 6 mai, ne l’appelez plus pouliche.